Previous Article Next Article Visa, carte sim, internet & transport (paperasse) au Japon

Visa, carte sim, internet & transport (paperasse) au Japon

Hey ! Moi c'est Ludo. Amateur de culture japonaise. Je vais bientôt accomplir un objectif qui me tient a coeur depuis longtemps. Partir au Japon ! Mais pour avoir une expérience encore plus forte (et parce que j'ai un petit budget). Je vais partir équipé uniquement d'un sac et essayé de me débrouiller sur place pour trouver un logement et de quoi vivre. Si mon histoire t'intéresse n'hésite pas à faire un tour sur ludovoyageensacados.fr
Visa, carte sim, internet & transport (paperasse) au Japon Posted on 3 juin 2019Leave a comment
Hey ! Moi c'est Ludo. Amateur de culture japonaise. Je vais bientôt accomplir un objectif qui me tient a coeur depuis longtemps. Partir au Japon ! Mais pour avoir une expérience encore plus forte (et parce que j'ai un petit budget). Je vais partir équipé uniquement d'un sac et essayé de me débrouiller sur place pour trouver un logement et de quoi vivre. Si mon histoire t'intéresse n'hésite pas à faire un tour sur ludovoyageensacados.fr

La dernière fois, je te parlais des raisons qui m’ont poussé à entreprendre un voyage « initiatique ». Cette fois nous allons aborder un sujet peut-être moins intéressant, mais ô combien important, je te présente ma grande ennemie j’ai nommé : LA PAPERASSE.

Les Visas au Japon

D’abord, il faut noter que la France a plusieurs accords avec le Japon. Par exemple, les Français peuvent aller au Japon sans visa pour une durée inférieure à 90 jours ! Un petit conseil : prends ton billet retour avant d’y aller si tu n’as pas de visa. Pour deux raisons d’abord c’est souvent moins cher de prendre ton aller-retour. Et 2e raison la douane peut te refuser ton entrée si tu ne prouves pas que tu as prévu de partir avant l’expiration de tes 90 jours ! Petit tip bonus tu peux réserver un bateau pour un pays voisin (Corée par exemple) pour avoir une preuve de sortie. Même si je ne sais pas vraiment à quoi cela va te servir.

Il y a bien sûr aussi le PVT (programme vacances travail) qui te permet d’aller au Japon pour un an si tu as entre 18 & 30 ans. À noter qu’il y a 1 500 places par an et qu’en 2018 ce ne sont pas loin de 1 400 Français qui ont pris ce visa. Le Japon ne cesse de gagner en popularité renseigne toi bien pour effectuer tes démarches. Il faut aussi répondre à des questionnaires, donner son itinéraire, avoir plus de 3100 € sur son compte, etc.  Et il y a bien sûr le visa travail qui lui te seras fournis par ton employeur.

Avoir accès à internet

Alors quand comme moi on souhaite partager son voyage au travers de différents médias : blog, Instagram & YouTube une question semble logique. Qu’en est-il de la Sainte 4G ? Au Japon un outil semble très apprécié c’est le fameux Pocket (lien qui te redirige vers un article de Kanpai) cependant cette solution me semble affreusement cher. Par exemple un Pocket pour une durée d’un mois et de plus de 100 €. En cherchant encore je suis tombé sur une offre de la Japan Rail qui te donne une sim avec donnée illimitée pour 34 € les 31 jours. Cependant, tu ne peux recevoir/envoyé d’appels et c’est la durée maximum. Je ne pense pas que tu puisses bénéficier plusieurs fois de cette offre une fois sur place.

Les autres solutions sont les forfaits classiques, mais avec une durée minimum de 1 ou 2 ans. La question est donc pour ceux souhaitant profiter des 90 jours sans visa qu’elle est la solution. La réponse est simple, je ne sais pas. Ou plutôt je n’ai pas trouvé de solution à un prix que je trouve assez attractif pour te le partager. Cependant quand je serai sur place il sera plus facile de se renseigner et d’espérer de trouver le bon plan. Je ne manquerai pas de te le partager le temps venu !

Se déplacer au Japon

Parlons encore de la Japan Rail, mais cette fois du JR Pass National pour la modique somme de 482 € profite de l’équivalent du TGV, mais à l’heure de façon illimitée pendant 21 jours. Tu me diras que tu trouves ça cher et je te comprends. Personnellement, j’ai décidé d’adopter la méthode du bon vieux pouce bleu en l’air et des bus qui sont certes beaucoup moins rapides, mais aussi beaucoup moins cher. Les offres liées à la Japan Rail doivent être prises en France avant ton départ. J’envisage aussi d’investir dans un vélo d’occasion (environ 60€ à mon arrivée à Tokyo).

Et voilà pour ses quelques points, j’ai décidé que pour mon voyage je profiterai de mon séjour de 90 jours sans visa. Et si j’en ressens l’envie, je prendrai un visa PVT plus tard. J’espère que tu as trouvé ici des informations utiles pour préparer ton voyage. La prochaine fois je te parlerai des méthodes que j’ai utilisées pour franchir le pas et partir à « l’aventure » armée uniquement de mon sac à dos.

Mata raishu また来週

Hey ! Moi c'est Ludo. Amateur de culture japonaise. Je vais bientôt accomplir un objectif qui me tient a coeur depuis longtemps. Partir au Japon ! Mais pour avoir une expérience encore plus forte (et parce que j'ai un petit budget). Je vais partir équipé uniquement d'un sac et essayé de me débrouiller sur place pour trouver un logement et de quoi vivre. Si mon histoire t'intéresse n'hésite pas à faire un tour sur ludovoyageensacados.fr

Laisser un commentaire